• Les abeilles
    chez Wiame-VRD

  • 1
logo abeilles

 

Dans la continuité de sa démarche en faveur de la biodiversité, l’entreprise WIAME VRD a souhaité participer au programme de sauvegarde des abeilles au sein de son établissement (ou ses locaux). Cet insecte essentiel à la bonne santé des écosystèmes, est menacé par l’activité humaine. Réintégrer les abeilles sur un site industriel ainsi que de communiquer sur les enjeux de leurs sauvegarde, nous parait être une démarche qui a du sens.

Nos nouvelles recrues : les abeilles

Appartenant à la famille des hyménoptères et souvent confondue avec sa cousine la guêpe, l’abeille à une durée de vie de 2 mois en pleine saison. Les abeilles sont issues d’œufs que pond la reine. L’œuf éclot au bout de trois jours l’abeille est alors au stade larvaire. Elle continue son développement en passant par un stade nymphal et émerge au bout de 21 jours. Elle nait dans un œuf pondu par la reine et est stocké dans les alvéoles et éclot après 21 jours La reine pond plus de 2 000 œufs par jour en période estivale. Dans la ruche il y existe 3 types d’abeilles :

  • La reine est la « mère » de toutes les abeilles (mâles et femelles) de la colonie. Elle se nourrit exclusivement de gelée royale. Cette gelée royale est sécrétée par les ouvrières
  • Les ouvrières
  • Les mâles appelés « faux bourdon »

L’abeille se nourrit principalement de pollen qui se trouve au cœur des fleurs. Ainsi que de miel, provenant principalement du nectar des fleurs qu’elles transforment et stockent dans la ruche.

IMG 8287

Une société bien structurée

L’abeille durant toute sa vie aura différents rôles au sein de la ruche. Elle commencera par être nourrice (larves et reine) puis nettoyeuse ouvrière en nettoyant la ruche et nourrice pour les œufs. Ensuite elle sera bâtisseuse, l’abeille sécrétera de la cire pour la fabrication de rayons de cire composés d’alvéoles. Protégeant la ruche contre les ennemis elle sera gardienne, n’hésitant pas à laisser sa vie pour protéger la colonie.

Enfin elle sera butineuse, son dernier métier dans sa vie en allant chercher du pollen de fleur en fleur pour le ramener à la ruche.

Similaire à l’entreprise chaque acteur joue un rôle essentiel au bon fonctionnement de la colonie.

 

Méthode

Les apiculteurs sont équipés d’une combinaison spécifique afin d’éviter les risques de piqures lors de la manipulation de la ruche. Ils possèdent également un enfumoir. L’apiculteur fait bruler des herbes sèches et des aiguilles de pin afin de calmer les abeilles pour qu’elles se réfugient dans la ruche pour mieux les manipuler. Lors de l’extraction du miel, l’apiculteur récupère les cadres gorgés de miel pour qu’ensuite le miel soit filtré et « maturé » et travaillé pour la consommation.

La ruche

Construite par l’Homme, la ruche accueille la reine ainsi que les abeilles pour créer une colonie productrice de miel. A l’intérieur de la ruche, des cadres sont installés comprenant des rayons formés par des alvéoles de cire d’abeille afin qu’elles s’adaptent dans leur nouvel habitat.

Le miel, une apithérapie

Souvent réputé pour ses vertues thérapeutiques, le miel guérit l’homme des maladies telles que les infections respiratoires et digestives, les rhumatismes et les infections bénignes.